Le vélo est une aventure

 

Autonomie, performance, grandes traversées,... aller voir un peu plus loin

 



Le voyage commence au premier tour de pédale

Nous invitons les candidats à l'aventure cycliste pour le plaisir de la route, le goût des vacances insolites, se confronter à des défis personnels, s'offrir un beau voyage, partager une expérience unique.

MACADAM donne accès aux voyages à vélo à l'autre bout du monde, organise les expéditions, roule avec vous du départ à l'arrivée et fournit tous les services utiles à la réussite de l'aventure.

Au fond qu'importe la destination pourvu qu'on ait l'ivresse.  

En cyclo-long-cours le bonheur n'est pas loin

"Il s'agit d'abord de l'amour pour le voyage rapide à vélo, mais sans doute aussi une quête vers ce quelque chose que le quotidien ne peux pas m’apporter, un regard neuf sur les choses peut-être.

Le cyclo-long-cours offre et fait vivre des expériences au quotidien, bonnes ou mauvaises mais inoubliables, des amitiés aussi parfois inattendues et surtout une perspective différente sur le monde car les attentes sont moindres quand on voyage avec un vélo léger et son sac de couchage pour tout bagage.

Mais plus précisément le voyage à vélo est une belle aventure qui met les sens en éveil et le cœur sans dessus dessous, parfois dans les moments magiques, avec le sourire aux lèvres assurément. Je parle pour ce que je pratique, à savoir les raids longue distance où tu pédales tous les jours pendant une, deux, trois semaines et plus, avec des objectifs de distance quotidienne ambitieux.

C'est une façon de rouler qui combine la performance, l'endurance, la curiosité du voyageur et conduit vers une sensation de hors temps au fur et à mesure des heures, des jours de selle et des kilomètres qui défilent. En ce qui me concerne le cyclo long cours semble combler ma nature curieuse et nouvellement contemplative, retient mon impatience, et dans ces conditions la pratique hypnotique du vélo sait régler mon énergie et lui trouver son rythme.

Le voyage à vélo permet d'avancer, de découvrir de nouveaux horizons, de gravir des nouvelles montagnes et surtout de prendre plaisir au pilotage d'une machine bien réglée, ce qui requiert de la prudence puisque bien souvent rien ne se passe comme prévu, et sollicite ainsi sa capacité à sortir de sa zone de confort.

Et surtout je garde un émerveillement intact devant la distance que l'on peut parcourir sur un petit destrier de 10 kg à la seul force de ses mollets.

Une vraie satisfaction d'avoir parcouru 'tout ça' sans l'aide de personne, d'avoir transpercé la vie d'un pays comme une flèche silencieuse en étant sur son terrain de jeu favori.

Enfin pour pratiquer le cyclo long cours il faut être ami avec le goût de l'effort, parfois la souffrance, et une certaine envie du dépassement de soi ainsi qu'une forme de patience. Ca calme les nerveux...!

Et au bout de quelques jours apparaît la sensation d'un réel qui se mue en irréel où les sens s'aiguisent et les sentiments aussi, car les seules préoccupations sur le vélo sont d'ordre esthétique devant le paysage, d'ordre physique et logistique... on est en quelque sorte contraint à l'immédiateté et ça fait du bien." 


Avec MACADAM vous réinventez vos voyages à vélo et vous partagez les sensations

des grandes traversées où l'inconnu de la route fait les journées vagabondes et uniques.